-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La bombe à Bütgenbach était un obus non explosé

La bombe à Bütgenbach était un obus non explosé

 

Le Service d’Enlèvement et de Destruction d’Engins Explosifs (SEDEE) a démantelé ce 2 avril une bombe d’avion à Bütgenbach. Une intervention réussie mais qui n’était pas sans risque car l’explosif était chargé, explique l’adjudant Vergucht, chef d’équipe.

La bombe avait été trouvée dans le centre de la ville, lors de travaux dans les égouts à environ deux mètres de profondeur. Le personnel du SEDEE du détachement d’Elsenborn était sur les lieux vers 8h30. Ses membres ont immédiatement identifié l’objet trouvé et la police a pu prendre les mesures d’évacuation nécessaires. Vers 11h25, l’équipe de permanence du détachement SEDEE de Meerdaal était sur les lieux. Elle a pu neutraliser la bombe et le détonateur.

L’adjudant Philippe Vergucht menait l’équipe de déminage qui était sur place. « Il s’agissait de la bombe d’un avion américain de la Seconde Guerre mondiale », raconte-t-il. « Pour être précis : une bombe GP 250 Lb M57 ». Cette bombe, d’un poids brut d’environ 125 kg, contient quelque 70 kg de matière explosive. Elle peut être activée à l’aide de deux systèmes de détonation : un à l’avant et l’autre à l’arrière. Celle-ci ne présentait qu’un seul détonateur à l’avant. Quand nous l’avons neutralisée, il est apparu que la bombe était déjà armée mais que le détonateur n’avait pas fonctionné lors de la chute. C’est ce que l’on appelle un obus non explosé. En deux ans, il s’agit du troisième incident de ce genre au même endroit. Le jour précédent, des éclats et des débris d’un fragment de bombe d’avion explosée avaient été retrouvés sur les lieux.

L’opération s’est terminée à 12h05. La police a ensuite pu lever le cordon de sécurité et les personnes évacuées ont pu rentrer chez elles.