-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Belgique reprend le commandement au Mali

La Belgique reprend le commandement au Mali

 

Le dimanche 3 juillet, le général de brigade Eric Harvent reprenait le commandement de la mission européenne d’entraînement au  Mali (EUTM). Cela se déroulait lors d’une cérémonie dans la capitale malienne de Bamako où il relevait le général de brigade allemand Werner Albl de son commandement. La Belgique recevait ainsi officiellement la direction de l’EUTM. 

Le 23 mars 2016, le Conseil européen décidait de prolonger la mission européenne d’entraînement d’un troisième mandat. Il durera deux ans et courra jusqu’en mai 2018. La zone dans laquelle la mission a lieu pour le moment, s’étendra sous ce mandat. L’EUTM décentralisera ses activités au Mali vers diverses régions de l’est et du nord du pays. L’Europe souhaite ainsi donner plus de responsabilités aux forces maliennes de manière à ce qu’elles puissent reprendre la mission à terme.

L’objectif final étant la mise sur pied d’une capacité militaire malienne permettant aux Maliens d’instaurer un climat sécuritaire dans leur pays. Bien entendu, cela a un rapport avec les groupes terroristes qui tentent de déstabiliser le Mali actuellement.

La Belgique prend part à l’EUTM au Mali depuis 2013. Elle y engage un détachement de force protection de 90 militaires. Lors de ce troisième mandat, la Défense renforce sa présence en élevant ce nombre à 175 militaires. Pour notre Composante Terre, l’EUTM est la plus importante mission à l’étranger. Au total, 550 militaires provenant de 26 pays participent à cette opération.