-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg protègeront ensemble leurs espaces aériens

La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg protègeront ensemble leurs espaces aériens

 

Les avions qui perdent le contact radio au-dessus des Pays-Bas ou qui font l'objet d'une situation plus embarrassante en se faisant détourner, pourront se faire escorter par des F-16 belges et inversement dès le 1er janvier 2017. Les commandants des forces aériennes belge et néerlandaise ainsi que l'ambassadeur du Luxembourg, signaient, en effet, l'accord technique du traité Renegade le 21 décembre dernier.

Actuellement,deux avions de chasse se tiennent prêts à intervenir en décollant dans les quinze minutes tant en Belgique qu'aux Pays-Bas afin de contrer toute intrusion ennemie. Il s'agit de la Quick Reaction Alert (QRA). Les ministres de la Défense des Pays-Bas, de la Belgique et du Luxembourg signaient déjà les accords Renegade en mars 2015. Ils y convenaient qu'ils effectueraient dès le 1er janvier 2017 et à tour de rôle, la surveillance des avions civils qui constitueraient une menace terroriste. À partir de cette date, les Pays-Bas et la Belgique alterneront deux de leurs chasseurs qui seront chargés de surveiller l'intégralité de l'espace aérien du Benelux.

« Cet accord contre une menace aérienne est certainement révolutionnaire », a déclaré le ministre de la Défense Steven Vandeput. « Il est nouveau que nous autorisions en tant que nation à un avion étranger à opérer au-dessus de notre pays. Bien que cela se fera sous la responsabilité des autorités nationales, il sera possible que des F-16 néerlandais nous protègent en cas de menace dans notre espace aérien. »

L'avantage principal de cet accord est effectivement l'économie de moyens et de pilotes pour les deux forces aériennes. « Les F-16 belges et néerlandais assureront une permanence alternée de quatre mois environ », a poursuivi le ministre Vandeput. « Cela signifie également que nous pourrons libérer des avions pour l'entraînement ou pour un engagement international si nécessaire. »

Deux F-16 belges assureront le premier rôle dès le 1er janvier 2017. Le 10 mai prochain, les Pays-Bas reprendront la Quick Reaction Alert avec deux appareils.