-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

La Belgique et les Pays-Bas souhaitent renouveler leurs flottes navales

La Belgique et les Pays-Bas souhaitent renouveler leurs flottes navales

 

La Belgique et les Pays-Bas ont confirmé leur souhait d’acheter de nouveaux navires. Pour la Belgique, il s’agit de deux frégates et de six chasseurs de mines. Le ministre Steven Vandeput et Jeanine Hennis-Plasschaert ont signé une déclaration d’intention à ce sujet le 30 novembre dernier.

Selon la Vision Stratégique du ministre Vandeput, la Belgique devrait investir environ deux milliards d’euros en achats. Notre pays prend les devants avec le remplacement des chasseurs de mines, les Pays-Bas ont, quant à eux, la gestion du remplacement des frégates.  Le Godetia, navire logistique d’appui, ne sera pas remplacé. Ses tâches seront reprises par la nouvelle génération de chasseurs de mines.

« Les moyens pour entamer les études préliminaires sont disponibles tant du côté des Pays-Bas que du nôtre », expliquait le ministre Vandeput lors de la signature de la déclaration d’intention. « C’est une étape concrète. Le remplacement des navires devrait encore avoir lieu avant 2030. »

Du côté néerlandais, il n’y a encore aucune décision en termes de quantités et de délais, a déclaré le ministre Hennis-Plasschaert. « La quantité de navires qui nous est destinée, n’est pas encore clairement définie. Nous devons d’abord établir nos besoins avec précision. »

Cependant, la collaboration entre la Belgique et les Pays-Bas ne s’arrêtera pas avec le renouvellement des deux flottes. « Je suis également fier d'annoncer que nous étudions sérieusement la possibilité de contribuer au Joint Support Ship néerlandais », a poursuivi le ministre Vandeput. « En outre, le corps des Mariniers néerlandais entraînera une ou deux compagnies de para-commandos belges dans le domaine des opérations amphibies. »
La signature du protocole d'accord a eu lieu après une conférence très appropriée du ministre néerlandais de la Défense à l’Institut royal Supérieur de Défense et traitant de la coopération BENELUX en matière de Défense.