-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Journée des marins à Anvers

Journée des marins à Anvers

 

Le 2 septembre dernier à Anvers, le comité de la « Journée des marins » organisait son hommage annuel aux navigants des marines militaire et marchande décédés au cours des deux dernières guerres mondiales. Le roi était représenté par le lieutenant général Jan Hennes, directeur général des Ressources humaines.

L'hommage aux marins est organisé depuis 1930. Il honore les siens, les unités et les équipages méritants des marines militaire et marchande. Le comité a également réussi à obtenir la reconnaissance pour le service presté à la marine marchande pendant les années de guerre comme prestation sous les armes.

Annuellement, trois marins importants sont mis à l'honneur : le lieutenant de vaisseau (LDV) Victor Billet, fondateur de la marine, le capitaine au long cours Eduard Marcel Spruyt et l'ingénieur en chef Hubert De Vogel. Une pensée particulière s'adresse à Victor Billet, avocat de la cause de la Section Belge de la Royal Navy et, par conséquent, fondateur de la Marine belge.

Présentation de Victor Billet

Victor Louis Guillaume Billet est né à St. Joost-ten-Node, le 3 mai 1902. De 1922 à 1928, il a navigué pour les compagnies maritimes 'La Royal Belge Argentine', 'Lloyd Royal' et 'Deppe'. De 1928 à 1930, il navigue sur le fleuve Congo pour l'Union Nationale des Transports Fluviaux.

Le 17 avril 1931, il obtient le brevet de capitaine au long cours. Il s’engage en tant que capitaine auprès de l’armateur N.A.V.A.N.A. En 1932, il suit une formation « transport maritime en temps de guerre » à l’Ecole de Navigation d’Ostende. De 1933 à 1934, il navigue pour l’armateur « Cockerill » et, de 1934 à 1940, il est employé par la Marine d’État. 

En 1940, nous retrouvons Victor Billet en Angleterre où il prend des mesures pour mettre en place une nouvelle marine militaire. Profitant de son séjour à Londres, il se rend dans les bureaux des Affaires maritimes où il propose au commandant-directeur Boel de former un nouveau corps de marins avec des pêcheurs « sans emploi ». Le 27 septembre 1940, Monsieur Van Campenhout, chef du Cabinet du ministre Gutt et membre du Comité consultatif maritime belge (BSAC), charge Billet de recruter 30 pêcheurs à Londres. On lui assure que c'est la première étape dans la création d’une Marine royale belge. Le 10 octobre 1940, l'Amirauté nomme Billet lieutenant RNVR. Le 14 octobre, il reçoit l’ordre de rejoindre le H.M.S. Royal Arthur, un centre de formation de base à Skegness pour prendre la formation des premiers volontaires en charge. 

Le 16 avril 1941, moins de quinze jours après la création de la Section Belge Royal Navy, Victor Billet est transféré sur le destroyer HMS Brilliant pour mettre le cap sur le centre de l'Atlantique. Il doit escorter des convois entre Freetown et Gibraltar et couler les bâtiments ravitailleurs de sous-marins et de navires ennemis. Ainsi, le H.M. "Brillant" intercepte le 4 juin 1941, le S.S. Esso Hamburg, qui doit assurer le ravitaillement du cuirassé Bismark et le coule. 

En mai 1942, le lieutenant Billet est transféré à la LCT 159 en tant que commandant en second mais aussi pour assurer la liaison avec la Flottille LCT attachée au 14e régiment de Calgary, le régiment canadien de char. Il participe à la préparation de « l'Opération Jubilee » sur Dieppe. 

Au crépuscule du 18 août 1942, les navires chargés de troupes et de matériel traversent la Manche. Environ une heure avant l'aube, la flotte qui doit débarquer à la pointe est (Berneval-Belleville) rencontre un convoi allemand venant de Boulogne-sur-Mer. Un combat court mais violent s'engage. Les échauffourées de la bataille navale ont alerté la défense côtière allemande. Elle intervient moins de 10 minutes après le début de la canonnade. Le 19 août 1942, le LDV Billet disparaît lors de la bataille après le débarquement. Son corps n'a jamais été retrouvé.

Il est commémoré en tant qu'avocat de la Section Belge de la Royal Navy et, par conséquent, comme fondateur de la Marine belge.

La Marine était représentée par l’amiral de division Wim Robberecht, commandant de la Composante Marine et adjoint Amiral Benelux, ainsi qu’un détachement armé et de divers mouvements de jeunesse dont les Scouts marins, « Argonaut », l'Association des étudiants de l’École de navigation et le corps royal des Cadets de Marine. La cérémonie a été rehaussée par la Musique royale des Guides, dirigée par son vice-dirigeant, l’adjudant-major Dirk Acquet.