-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Huit cents militaires belges s’entraînent en Afrique centrale

Huit cents militaires belges s’entraînent en Afrique centrale

 

Du 21 novembre au 11 décembre, la Brigade légère participe à un exercice de grande ampleur au Gabon et en République démocratique du Congo. Huit cents militaires des Composantes Terre, Air et Médicale prennent part à l’exercice Tropical Storm.

« Mon objectif est de maintenir sous un climat tropical un entraînement complet de toutes les unités participantes », précise le lieutenant-colonel Jan Maenhoudt, chef d’état-major de la Brigade légère et directeur de l’exercice. « J’espère accroître l’opérationnalité de ces unités grâce à cet entraînement et renforcer les liens entre la Belgique et tous les partenaires dans les pays d’accueil que sont le Gabon et la République démocratique du Congo. »

Pour la Brigade légère, maintenir son expérience et son expertise sous un climat tropical est d’un intérêt capital. L’une de ses missions consiste à mener, de toute manière, des opérations d’évacuation en Afrique centrale. Raison pour laquelle la brigade concentrera ses efforts sur différents aspects de ce type d’intervention. Au programme : survie, sauts en parachute, entraînements tactiques et amphibies.

Le 3 Bataillon de Parachutistes de Tielen, fort de 256 hommes, fournit l’essentiel de l’effectif militaire de Tropical Storm. Le bataillon se déploiera, tant au Gabon qu’en République démocratique du Congo, avec des éléments d’appui comme le génie, l’artillerie ainsi que des moyens aériens et médicaux. Il combine cet exercice avec des entraînements du 15 Wing Transport, des manœuvres de transmission par radio de la Brigade légère ainsi qu’un cours de survie.