-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Fract’hure : les Chasseurs Ardennais en manœuvre

Fract’hure : les Chasseurs Ardennais en manœuvre

 

Le Bataillon de Chasseurs ardennais effectuait un exercice de grande ampleur du 17 au 28 mars afin de maintenir son niveau opérationnel. Une belle occasion de mieux faire connaître l’unité auprès des habitants des provinces du Hainaut, de Namur et du Luxembourg. Les Chasseurs auront travaillé avec les écoles, les entreprises et les autorités communales.

Cet exercice a mobilisé quelque 400 militaires à pied ou en véhicule.

Le scénario implique le Noordland, une démocratie prospère située au nord de la Meuse, et le Zudland, une dictature économiquement faible du sud. La riche province « Eau d’Heure », située dans l’Entre-Sambre-et-Meuse, est convoitée par cette dernière. Suite à l’assassinat de personnalités et l’enlèvement de journalistes, l’intervention des troupes de l’OTAN s’est avérée nécessaire.

Cet exercice aura permis aux Chasseurs de s’exercer dans des domaines aussi variés que :

  • la protection d’itinéraires ;
  • l’escorte de VIP ;
  • les patrouilles sociales ou de reconnaissance ;
  • les points de contrôle mobiles ;
  • la résolution de prises d’otages ;
  • les raids et embuscades ;
  • le franchissement de cours d’eau ou de lacs (Meuse, lac de la Plate Taille, barrage de Nisramont).

L’unité a participé à des réunions de coordination avec les autorités communales, la Division Nature et Forêts, les services de police et des écoles de l’enseignement secondaire. Elle a également pris certaines actions communes.