-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Exercice nucléaire à Amay

Exercice nucléaire à Amay

 

Les 22 et 23 mars, plusieurs acteurs de la cellule de mesure (CELMES) de l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) s’entraînaient dans la caserne d’Amay. La compagnie CBRN (Chimique, Biologique, Radiologique, Nucléaire) du 4 Bataillon Génie était l'un d’eux. Ses membres prenaient également part à cet exercice dans le cadre du plan d'urgence nucléaire. 

De nombreux organismes dont la Protection civile, la Défense, l’Agence Fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (AFSCA) et Electrabel coopèrent au sein de la cellule de mesure. L'ensemble est dirigé par l'AFCN. 

Ses membres pratiquaient la détection du rayonnement radiologique à Amay. Au cours de l'exercice, la contamination radiologique était réelle mais avec des doses inoffensives. Les participants avaient ainsi l'occasion d’éprouver leurs compétences avec divers équipements et instruments de mesure. 

« En cas d'incident radiologique sur notre territoire, les équipes de la compagnie CBRN du 4 Bataillon Génie peuvent être appelées pour prendre des mesures ou prélever des échantillons sur le terrain », expliquait le commandant Christophe Vinçart du 4 Bataillon Génie. « Nos équipes sont bien équipées pour effectuer leur mission. Nous les voyons maintenant à l'œuvre dans leur costume de protection de troisième génération. Il s’agit de la dernière génération disponible actuellement à la Défense. Cette tenue, également utilisée au cours des missions internationales, convient à toutes les menaces CBRN potentielles. »

Actuellement, un détachement du 4 Bataillon Génie veille à la désinfection du matériel utilisé en Afghanistan avant que celui-ci ne retourne en Belgique. L’AFCN travaille et s’entraîne régulièrement avec la Défense. Les procédures et méthodes de travail de tous les organismes concernés sont fortement harmonisées. « La collaboration avec la Défense se déroule parfaitement bien et nous la poursuivrons certainement à l'avenir », confirmait Yannick Kerckx, coordinateur de la cellule de mesure.