-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Des F-16 patrouillent et bombardent au-dessus de l’Irak

Des F-16 patrouillent et bombardent au-dessus de l’Irak

 

Six F-16 belges sont partis il y a 2 semaines vers l'Irak afin de combattre l'Etat Islamique. Ils ont entre-temps déjà effectué plus de 30 vols dont deux avec bombardement. Le détachement belge a montré sa flexibilité et son efficacité.

« Chaque vol commence comme un vol de reconnaissance dans une zone déterminée en Irak », explique le lieutenant général Claude Van de Voorde, commandant de la composante air. « Mais pendant cette mission nos pilotes belges peuvent également procéder à des bombardements de précision. » Ils l'ont déjà fait deux fois.

La première bombe tirée par un Belge est tombée le 5 octobre. Les combattants de l'EI attaquèrent l'armée irakienne au mortier. Un F-16 belge qui patrouillait leur est venu en aide. L'armée irakienne n'est certainement pas la seule à être les yeux des F-16 au sol. Quelques kilomètres plus bas des appareils sans pilotes prennent aussi des photos aériennes de la situation.

La comparaison entre l'opération actuelle Desert Falcon et celle en Libye en 2009 est rapidement faite. La différence se situe plutôt dans le but des vols. En Libye chaque avion de chasse qui décollait avait une cible bien précise. Ce n'est pas le cas en Irak. « La flexibilité des Belges est apparue seulement pendant cette opération », affirme le lieutenant général Van de Voorde. « Mais je crois que, comme en Libye, c'est depuis le ciel que nous pouvons faire une différence ».