-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Dans les pas de la patrouille de reconnaissance

Dans les pas de la patrouille de reconnaissance

Ce samedi 30 mars 2013, le calme règne sur l'immense stand de tir 211 de la Grafenwöhr Training Area (Allemagne). L'arrivée de pathfinders et du peloton Recce du 3e Bataillon de Parachutistes roulant à tombeau ouvert rompt cette tranquillité. Au programme : une journée de tactique et de tirs à un très haut niveau !

La mission paraît simple : exécuter une patrouille de reconnaissance motorisée sur le stand de tir. Les hommes ignorent encore que le chemin qui longe différents villages n'est pas fréquenté que par des sympathisants. Les jeeps roulent de manière ininterrompue dans le paysage légèrement vallonné en sachant que chaque virage ou colline peut dissimuler un danger.

La radio crépite : « Attention, je vois quatre fusiliers ennemis sur le chemin et de gauche à droite ». Nos militaires réagissent immédiatement. Sur la jeep, le tireur MAG ouvre le feu tandis que le tireur Minimi s'installe à ses côtés. Ils tirent impitoyablement sans discontinuer tout en maintenant le contact radio et un appui mutuel avec l'autre véhicule. Le premier obstacle est vaincu sans difficulté.

La simulation est tellement réaliste que l'on oublie facilement que l'on se trouve sur un stand de tir. Le parcours suivi par les véhicules comporte divers obstacles : villages, carrefours, tireurs ennemis,... Pour poursuivre leur route, il leur faut éliminer des cibles sur panneaux basculant à l'impact.

« C'est vraiment formidable », raconte Bart Heyse après l'activité. « Pouvoir s'entraîner de cette manière est un rêve. Un grand stand de tir où la tactique s'exerce à coups de munitions réelles, c'est franchement super ! »