-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Contrer une attaque en milieu confiné : l'échange Police-Défense

Contrer une attaque en milieu confiné : l'échange Police-Défense

 

Quelques membres de la zone de police de Bruxelles Nord ont passé ces vendredi 26 et lundi 29 août sur le tarmac de l'aéroport militaire en compagnie d'air commandos et d'avions de la Composante Air. A l'ordre du jour : poursuite de l'échange des techniques et pratiques lors de la sécurisation de milieux confinés.

« Nous nous sommes rencontrés en 2012 à l'occasion du Forum interdépartemental entre la Défense, la Police et la DNF  », commence le lieutenant Philippe Maquet, responsable de la formation des air commandos. « J'ai assisté à leur cours sur le maintien de l'ordre en milieu confiné tel que bus ou tram, et j'ai apporté ce bagage dans la formation des air commandos. »

Ces derniers se rapprochant d'une police de l'armée de l'air, ils partagent certaines méthodes et approches avec la police, surtout dans le cadre du cours Air Mobile Protection Team (AMPT), qui consiste en la sécurisation d'un aéronef pendant et entre les vols. Discrétion, calme et précision sont des éléments clés pour réagir face à un individu au comportement meurtrier dans ce type d'espace clos et délicat.

« Nous sommes très intéressés à connaître leur manière de travailler », explique Linda Camarero-Verde, responsable de la formation pour la zone de police de Bruxelles Nord. « Il y a toujours quelque chose à échanger et c'est particulièrement important pour nous de par l'actuelle collaboration sur le terrain dans le cadre de l'opération Homeland. Savoir comment travaille l'autre est très important pour se comprendre et optimiser le travail d'équipe. »

Le but avoué de cette cellule de formation de la zone de police Polbruno est de créer une formation unique que suivraient policiers et militaires, un joint training Police-Défense. Une manière de fédérer les énergies et faciliter une synergie entre militaires et policiers qui travaillent ensemble dans nos rues depuis le mois de janvier 2015.