-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Commémorations du 11 novembre : se souvenir plus que jamais

Commémorations du 11 novembre : se souvenir plus que jamais

 

Cette année, la cérémonie du 11 novembre commémorait le 98e anniversaire de l'Armistice. Comme le veut la tradition, Sa Majesté le Roi Philippe a ravivé la flamme du souvenir sur la tombe du Soldat inconnu, au cœur de Bruxelles. Celle-ci rend hommage aux héros des deux Guerres mondiales et aux militaires tombés lors d'opérations depuis 1945.

Vétérans, associations d'anciens combattants et écoliers occupaient les tribunes disposées autour de la colonne du Congrès. Des élus et des membres des délégations belges et étrangères assistaient également à la parade des détachements militaires. Alors que le roi déposait une couronne de fleurs au pied de la tombe du Soldat inconnu, vingt-et-un coups de canon, tirés par le Bataillon Artillerie, résonnaient au loin. Le roi s'entretenait ensuite avec des vétérans, avant de saluer les associations d'anciens combattants et de prendre un bain de foule.

Le 11 novembre est un jour pour se souvenir mais aussi pour transmettre un message de paix aux nouvelles générations. Avec les attentats du 22 mars, une autre forme de guerre semble frapper la Belgique et les vétérans de la Seconde Guerre mondiale portent un regard sans concession sur ces nouveaux conflits du 21e siècle. Le souvenir des deux Guerres mondiales permet donc aux nouvelles générations de garder à l'esprit les barbaries qu'elles ont engendrées et de se répéter « plus jamais ça ».