-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Commémoration du raid sur Zeebruges

Commémoration du raid sur Zeebruges

 

Les 29 et 30 avril, le comité des fêtes de Zeebruges commémorait le 99e anniversaire du raid du HMS Vindictive sur Zeebruges. Après un dépôt de fleurs au monument érigé sur la digue de Zeebruges, un service œcuménique accompagné par l’Harmonie Royale St Léo était organisé en l’église Sint-Donaas. La Marine était représentée par le capitaine de vaisseau Vincent Hap, directeur du soutien opérationnel.

Le raid sur Zeebruges eut lieu dans la nuit du 22 au 23 avril 1918. Les intentions de la marine britannique étaient de lancer une attaque sur les bases allemandes de sous-marins à Zeebruges, Bruges et Ostende. Le plan d’attaque était simple : bloquer les accès aux portes et donc empêcher les Allemands d’accéder à la mer.

Afin de procéder au blocage de Zeebruges, trois navires furent volontairement coulés dans la sortie de l’écluse du canal Brugge-Zeebruges. Afin de détourner l’attention de l’occupant et de permettre aux navires HMS Intrepid, Iphiginia et Thetis de bloquer le port, une série de manœuvres de diversion furent organisées. L'une d’elles fut d’amener le croiseur HMS Vindictive à l’extérieur du mur de l’ancienne digue et d’y organiser des débarquements de "marines" anglais.

Pour la propagande anglaise de l’époque, le raid sur Zeebruges s'acheva par une grande victoire récompensée de la 11 Victoria Cross (la plus haute distinction honorifique remise normalement uniquement à titre posthume). Sur les 1 700 militaires engagés dans cette opération, 227 marins et "marines" perdirent la vie et 356 autres furent blessés. La Marine allemande ne compta, quant à elle, que 8 morts et seize blessés.