-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Commémoration de la Grande Guerre au Congo

Commémoration de la Grande Guerre au Congo

 

Il y a cent ans, la Grande Guerre s'enlisait en Belgique dans une guerre de tranchées. En Afrique centrale, la Force Publique belgo-congolaise lançait, quant à elle, l'offensive sur Tabora, une ville d'Afrique orientale sous domination allemande située dans l'actuelle Tanzanie. La Belgique commémorait cette victoire le 15 septembre au monument des Troupes des campagnes d'Afrique à Schaerbeek.

« Cent quarante-cinq militaires belges, 1 900 soldats congolais et 7 000 porteurs de la Force Publique congolaise perdirent la vie durant les campagnes d'Afrique centrale », annonce le général à la retraite Claude Paelinck aux militaires et civils rassemblés devant le monument. « Il est de notre devoir de commémorer leur combat pour la liberté et la démocratie au Congo. »

Les combats qui ont sévi en Afrique centrale sont incomparables avec ce qui s'est passé en Europe. La Force Publique ne pouvait notamment compter sur aucun transport et dû marcher à travers une forêt humide sur plus de 400 kilomètres. Cette armée était constituée d'une foule de gens dont 700 officiers et sous-officiers belges, 12 000 soldats congolais et 26 000 porteurs rémunérés entraînant leurs familles.

Leur marche commença dès le début 1916 depuis la province du Katanga vers l'Afrique orientale allemande dans l'actuelle Tanzanie. Ils ont d'abord défait les Allemands au Rwanda et en Urundi avant de conquérir le 19 septembre, quelque six mois plus tard, Tabora, une ville militaire et économique stratégique. La Force Publique y a libéré 200 prisonniers alliés et planté le drapeau belge en attendant l'allié britannique.

Cette glorieuse victoire contraste avec la rude guerre des tranchées qui se déroulait dans notre pays. Le symbole de la Bataille de Tabora ne doit d'ailleurs pas être sous-estimé par le soldat des tranchées qui avait de la gadoue jusqu'aux genoux.

Un an plus tard, une deuxième bataille d'importance eut lieu dans la ville de Mahenge. Les Allemands avaient tenté de créer une Mittelafrika mais échouèrent. Au nord du Congo également, au Cameroun et au Togo, les Allemands avaient été défaits face aux Britanniques. Après la guerre, les colonies allemandes furent partagées entre les vainqueurs. Le Rwanda et l'Urundi, actuel Burundi, furent alors attribués à la Belgique.