-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Campagne Ecole Nautique en Islande

Campagne Ecole Nautique en Islande

 

Durant la campagne d'été, la Marine a mis à disposition du CCMAR (Centre de compétence de la Marine) différents navires dans le cadre de la formation des jeunes recrues. Les élèves-volontaires, sous-officiers et officiers ont embarqué sur le Zénobe Gramme, le Pollux, le Godetia et le Léopold I.

La campagne d'été a débuté le lundi 4 juillet à Zeebruges. Le voilier Zénobe Gramme a navigué au large des côtes françaises et le patrouilleur Pollux au large des côtes belges. La première semaine de la campagne, le Godetia a travaillé en collaboration avec le MOST (Mine countermeasure vessels operational sea training) pendant que le Léopold I se trouvait au large de Plymouth (sud de l'Angleterre). Sur place, le Léopold I participait à une série d'exercices. La frégate s'y est entraînée avec une frégate anglaise et un sous-marin portugais. Ensuite, le navire s'est dirigé vers le port d'Anvers où s'organisait le départ des Tall Ships Races (courses de voiliers). Le Léopold I et le Godetia y étaient attendus ainsi que le Zénobe Gramme. Les trois navires étaient accessibles au public le temps d'une journée.

Après ce week-end à Anvers, le Léopold I et le Godetia ont mis le cap vers la capitale islandaise de Reykjavik, destination finale de la campagne. Au cours de la traversée, différents exercices ont été organisés et effectués de pair avec le Godetia, qui n'était jamais loin. Des tirs d'entraînement destinés au canon 76 mm ont eu lieu. Impressionnant ! Pour atteindre l'Islande, les deux navires sont passés par le côté ouest de l'Angleterre. Ils ont longé les côtes galloises puis les côtes irlandaises avant de se diriger vers le nord de l'Écosse. Pour rejoindre Reykjavik, ils sont passés par les îles Féroé (possessions danoises) afin de profiter de la vue qu'offraient ces gros rochers. Le détour en valait la peine. Le 20 juillet à dix heures (local time), ils ont accosté dans le port de Reykjavik. Durant les 4 jours d'escale, les deux équipages ont pu visiter une partie de ce pays si particulier.

Le jour de la fête nationale, la ministre islandaise des Affaires étrangères ainsi que l'ambassadeur belge ont été invités à bord du Léopold I. Après ces quelques jours passés en Islande, il était temps de rejoindre la Belgique. Un nouveau crochet par les îles Féroé et le Léopold I et le Godetia rentraient par le côté est de l'Angleterre. Pour les nombreux élèves, les quatre semaines à bord ont été une expérience très positive car ils ont pu découvrir leur (éventuel) futur cadre opérationnel.