-A A +A

Autres informations et services officiels: www.belgium.be

Appui et coopération pendant l’opération Desert Falcon

Appui et coopération pendant l’opération Desert Falcon

 

Mi-janvier, une trentaine de militaires du 2 Wing Tactique quittaient leur base aérienne de Florennes pour une base du Moyen-Orient. Jusqu’en avril, ils prendront part à l’opération Desert Falcon visant à lutter contre le mouvement terroriste DAESH. Les militaires belges protègent la zone, les moyens et le personnel des pays partenaires de la coalition.

« En tant que petit détachement, nous fournissons un appui à nos partenaires directs sur la base aérienne », explique le commandant du détachement belge. « Nous contrôlons les voies d’accès de la zone de nos partenaires afin de prévenir des vols, de l’espionnage ou des actes de sabotage. Nous protégeons leurs installations en effectuant des patrouilles mobiles et des escortes. Notre contribution permet à nos partenaires de s’investir totalement dans leur combat contre DAESH. »

Les Belges protègent une partie de la base aérienne. Ils travaillent avec les troupes d’un deuxième partenaire de la coalition et celles du pays hôte. « Nous échangeons constamment des informations avec les gens que nous protégeons ainsi qu’avec les autres partenaires de la coalition sur la base aérienne », poursuit le commandant du détachement. « Nous avons également organisé quelques exercices ensemble. Ils ont été très enrichissants pour tous. La coopération se passe donc aisément malgré le barrage de la langue. » 

Les militaires belges de Desert Falcon n’en sont pas à leur coup d’essai. La plupart ont déjà acquis de l’expérience suite à des missions effectuées à Kandahar et à Kaboul. Certains peuvent aussi compter sur les acquis des opérations en Afrique et dans les Balkans. « Seuls un jeune soldat et un sergent n’en sont qu’à leur première mission », précise le commandant du détachement. « Ils apprennent vite grâce à leurs collègues expérimentés. Nous sommes également déployés de manière ininterrompue depuis 2003 en tant que protecteur des troupes de la Composante Air. » 

Ces militaires seront relevés par du personnel du 10 Wing Tactique. Ces derniers assureront la sécurité de cette base aérienne du Moyen-Orient jusqu’à l’été prochain.